fbpx

En avril dernier, nous avons été sollicitées par Pauline Toussaint, Responsable du programme Entrepreneurs dans la ville pour donner 2 jours de notre temps et participer au 1er hackathon digital organisé pour la promotion 2019.

L’association nous inspire, le format nous intrigue et l’énergie de Pauline nous motive, on a répondu : Oui évidemment !

Le programme Entrepreneurs dans la ville

Sport dans la ville est une association qui, depuis 20 ans, favorise l’insertion sociale et professionnelle par le sport.
Le programme “Entrepreneurs dans la ville” naît du constat que, malgré leurs talents, les jeunes vivant dans les quartiers dans lesquels l’association intervient, rencontrent des difficultés à entreprendre.
En partenariat avec l’emlyon business school,  l’association co-crée un parcours, d’abord intensif : 4 mois de formation, suivi de 2 ans d’incubation pour finir par intégrer la communauté “Entrepreneur dans la ville” qui grossit depuis près de 13 ans maintenant.
Ce programme est accessible aux jeunes de 20 à 35 ans, issus de quartier prioritaire de la Politique de la Ville qui ont une idée de projet entrepreneurial (plus ou moins avancée).

Le premier hackathon digital

Pour conclure ces 4 mois de formation, la 13e promotion d’Entrepreneurs dans la ville s’est vu proposer 2 jours de hackathon digital les 17 et 18 juin 2019.

Hackathon ? Qu’est-ce que c’est ?

A l’origine, le terme (correspondant à la fusion des mots « hack » et « marathon ») désigne un événement (qui dure souvent 48h) lors duquel des développeurs collaborent sur un projet de programmation informatique innovant.
Ce processus créatif a été élargi et n’est plus uniquement consacré aux développeurs, il est souvent proposé à des équipes pluridisciplinaires en entreprise pour faire émerger des projets innovants et tester de nouvelles méthodes de travail.

Le concept de ce hackathon digital

Six agences de communication fictives sont composées d’1 directeur(rice) d’agence, 2 graphistes, 2 développeurs(euses) et 1 chef(fe) de projet digital. Au total, près de 50 professionnels mobilisés ! Chaque agence doit accompagner 4 ou 5 “entrepreneurs dans la ville” sur leur communication digitale.

Concrètement le challenge est de donner des clés, une méthodologie aux jeunes entrepreneurs pour qu’ils avancent sur la stratégie de communication de leur projet et qu’ils repartent avec des éléments tangibles tels que un nom de marque, une baseline, un logo, une charte graphique, une ébauche de site web. Le tout en 2 jours, top chrono ⏱️ !

Pour mieux comprendre, retour en vidéo sur cet évènement :

Notre retour d’expérience

Nous avons donc endossé chacune le rôle de directrice d’agence et accompagné à nous deux 9 jeunes entrepreneurs aux profils variés et aux projets plus ou moins aboutis.
En effet, si certains avaient déjà eu l’occasion de tester leur projet entrepreneurial, d’autres n’avaient pas encore statués sur le nom de marque de leur produit.

Nous avons pu adapter nos conseils à chacun en fonction de l’avancée de leur projet.

Focus sur les équipes que nous avons suivies :

  • Jéméa est ressortie avec un nouveau nom de marque pour son produit de culotte innovante : “Les dessous de Sophie” ainsi qu’un logo et une méthode pour mettre en place sa nouvelle stratégie marketing.
  • Jérôme a réfléchi pendant ces 2 jours à la stratégie globale de communication de son offre, le hackathon a été l’occasion pour lui de travailler en équipe sur la recherche d’un nom de marque pour son produit cosmétique.
  • Yacine qui projette d’ouvrir un restaurant de street food orientale (Benzak) a pu travailler avec la graphiste de l’équipe pour finaliser son logo et échanger avec le chef de projet digital pour co-construire son site web.
  • Foued qui commercialise des scooters électriques est reparti avec un logo, des modifications sur son site web et des conseils pour la rédaction des contenus marketing de son offre Mobyru.
L’agence “Championnat de France, coupe de France et Champions League, c’est pour les lyonnaises !” menée pas Barbara

  • Alpha a défini sa proposition de valeur et approfondi la stratégie à adopter pour faire émerger son agence de promotion musicale : Le Gros Tas de Zik.
  • Nora est repartie avec un logo et a commencé à travailler sur un site ecommerce pour distribuer sa marque de bijoux berbères en argent recyclé.
  • Lorelei dont le projet est d’ouvrir un centre de formation afro-capillaire est repartie avec un logo et une ébauche de site web vitrine !
  • L’agence de création d’applications mobiles, Studio Pickle, de Mikaël a désormais son logo !
  • Et le projet de maroquinerie spécialisée pour musiciens porté par Garance s’est trouvé un nouveau nom de marque, un logo et un site web !
L’agence “Qui contrôle le terrain ? Blaise Matuidi, eh Matuidi” suivie par Tiphaine

Petite précision : le hackathon se déroulait au Groupama Stadium et les noms des agences fictives étaient très connotées foot (on l’avoue nous on ne connait pas grand chose au foot 🙁 chacun son truc !)

Spéciale dédicace à Garance, Yacine et Jérôme !!!!

Pour finir,  lors de la remise des diplômes, 5 entrepreneurs ont gagné un prix , 3 d’entre eux faisaient partie de nos équipes pendant le hackathon. On est hyper heureuses pour eux !

La conclusion de cette expérience de notre point de vue : des rencontres passionnantes, des échanges riches, une énergie à toute épreuve (même si à la fin de ces 2 jours on en avait plus beaucoup de l’énergie, nous !) et un sacré challenge à réitérer l’année prochaine, pourquoi pas ?